lundi 4 mai 2015

Mais tu vas la fermer quand???!!!

Je ne sais pas trop dire à quel moment ça m'est arrivé, à quel moment j'ai arrêté d'être la timide qui ne disait jamais rien, voire qui se faisait moquer, pour devenir la "Grande Gueule" que je suis aujourd'hui...

Car oui, si tu ne me connais pas, je rentre dans la catégorie "Grande Gueule"...

Je suis du genre à dire ce que je pense, au moment même où je le pense, même si ce n'est ni le lieu ni le moment approprié...c'est juste un besoin viscérale...il faut que ça sorte...

Je n'ai ni l'art ni la manière de dire les choses, je ne m'encombre pas de ce qui me semble inutile, une chose déplaisante le sera tout autant que j'y mette ou non les formes...

Être une "Grande Gueule" n'a pas beaucoup d'avantages...si ce n'est celui que les gens prennent peut-être un peu plus de pincettes avec vous qu'avec les autres...quoique, n'en prenant pas moi-même pourquoi en prendre avec moi??? Par "peur" des représailles??? Non, je gueule mais je ne suis pas méchante (il manquerait plus qu'elle morde me direz-vous!!!)...

Je disais donc que les avantages sont plutôt inexistants à trop l'ouvrir et à l'ouvrir trop fort...

Pendant ma scolarité j'étais toujours celle qui défendait la veuve et l'orphelin, celle que l'on envoyait au casse pipe, celle qui l'ouvrait au nom de tous, mais que tous lâchaient lâchement lorsque tombait la sanction...

Au boulot je suis toujours celle qui l'ouvre un peu trop grand, mais aujourd'hui si je l'ouvre c'est avant tout parce que j'ai des convictions, et tant mieux si ça sert la cause générale...je me suis même syndiquée un temps, j'ai même été Délégué du Personnel, voulant donner une légitimité à mon ouvrage de gueule récurrent, mais même là je l'ouvrais encore trop grand et trop fort...les syndicats ne sont plus ce qu'ils étaient, aujourd'hui c'est juste un repaire de planqués fainéants (dans mon entreprise tout du moins...)...Là encore à trop l'ouvrir je me suis faite ma petite réputation de grosse casse-couilles et autant vous dire que pour espérer évoluer dans cette grosse entreprise c'est mort en ce qui me concerne, on me l'a bien fait comprendre...ce n'est qu'une motivation supplémentaire pour bouger de là dès que l'opportunité se présentera...

A la maison c'est pas tout rose non plus du coup, forcément...je suis une "Grande Gueule" doublée d'une hystéro à moitié maniaco dépressive...Pauvre Zhom me direz-vous, et pauvre chouquette...Oui, j'avoue, ils n'ont pas trop de bol sur ce coup, je suis suis assez invivable, et je t'explique même pas quand j'ai mes règles, ça me fout sur les nerfs 2 fois plus...L'enfer dans le cas présent c'est pas les autres, c'est bien moi...

Avec les potes...ben même combat, mais j'avoue que j'ai des potes qui me suivent depuis presque toujours maintenant et ne m'en tiennent pas trop rigueur...ils me laissent gueuler, ils savent que ça finira par passer...et puis si les potes et le chéri restent c'est que je dois bien avoir 2/3 qualités aussi minimes soient-elles...


Mais y'a-t-il des avantages à trop ouvrir sa gueule me demanderez-vous???



Ben pas des masses je vous répondrai...

On évite de trop me faire chier car on sait que je peux péter une durite plus vite que Lucky Luke tirant sur son ombre...

Je ne me laisse pas faire quand j'estime que l'on se fout de ma gueule (chose de plus en plus courante à l'ère actuelle)...

J'obtiens très souvent gain de cause en cas de réclamation car en plus d'être une hystéro hurleuse je ne lâche rien...

Ça soulage...enfin moi, pas les autres hein...mais moi ça me soulage, plutôt que de tout garder et de me ronger les os de l'intérieur moi je préfère extérioriser...un bon coup de gueule et ça repart...(jusqu'au prochain...)...




Et vais-je donc la fermer un jour me demanderez-vous???




Là comme ça de prime abord j'aurai tendance à vous dire en tout franchise que NON, c'est pas prévu au programme...

Même si ça m'apporte au final pas mal de déconvenues on est suffisamment privé de liberté comme ça pour s'autoriser à exercer celles que l'on a, et dans notre pays il n'est pas encore interdit d'ouvrir sa gueule trop grand (dans les limites de la légalité et du respect d'autrui, on est bien d'accord)...

Donc NON, je ne compte absolument pas me la fermer dans un futur proche...pourquoi faire??? On est assez entouré de béni-oui-oui, de moutons, et de faux culs comme ça, un peu de franchise dans ce monde de bruts ne peut pas faire de mal...








8 commentaires:

  1. Eh bah voilà, tout est dit. Et moi, j't'aime exactement comme tu es (ok, c'est fastoche, j'vois que les bons côtés moi haha). J'avoue être un peu pareil depuis quelques années... et ça ne s'arrange pas avec l'âge. Mais je ne joue pas encore dans la même catégorie... on me voit comme une personne discrète (limite effacée par moment, ça fait plaisir tiens) mais avec un fort caractère. En gros, tant que tu viens pas m'emmerder, tout va bien. Dans le cas contraire, faut pas me chatouiller trop longtemps, car je deviens impulsive... (fausse calme à fond).
    Ceux que ça dérange, ils n'ont qu'à passer leur chemin non? alors t'en fais pas pour ton caractère de lionne, tu défends ton point de vue, c'est ce qui compte. La bise madame du sud ouest

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne s'arrange pas avec l'âge, comme tu dis, bien au contraire...en même temps les vieux sont relous non??? C'est bien que en prenant de la bouteille on ne va pas en s'arrangeant ;-)
      Au final ça ne dérange pas tant que ça j'ai l'impression, les potes et le chéri restent ;-) Mais bon, je pense qu'il faudrait voir à pas non plus pousser mémère dans les orties ;-)

      Biz Biz Future dindonnette ;-)

      Supprimer
  2. Ben moi je préfère les grandes gueules que les les hypocrites et ceux qui la ferme tout le temps ! Moi j'aime bien comme tu es ;)
    Bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entourée de ça au taff...c'est usant...

      Biz Biz et à très vite...

      Supprimer
  3. AHHA! J'ai bien ri! Et je t'ai bien reconnu aussi!^^ Mais honnêtement j'aime ce côté de ta personnalité, au moins avec toi on sait toujours où on en est. Pas de faux-semblants ni de détours inutiles. Perso, j'aime ce genre de franchise. J'ai un peu le même genre de soucis d'ailleurs. Si je l'ouvre pas grand, tu auras remarqué que je ne la ferme pas souvent non plus et si je suis assez modérée en général, des fois, hop, je dépasse mon quota de patience, je tombe sur la goutte d'eau qui fait péter le barrage et paf! Ça sort fort et sans les formes. Ça surprend d'autant plus que les gens en face sont pas habitués. Du coup, ça passe mal. Bref, un jour peut-être on trouvera le bouton off! ^^ Des bisettes ma belle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que quelqu'un de plus modéré qui l'ouvre tout de suite ça passe moins bien, mais d'un autre côté quand tu l'ouvres tout le temps l'impact est minime également, tu passes juste pour une grosse râleuse...c'est mal fait tout ça ;-)

      C'est Zhom qui aimerait le trouver le bouton off...lol...

      Supprimer
  4. LOL très plaisant à lire! Non, ne la ferme jamais!
    Personnellement, j'ai également une grande gueule. Enfin ça m'agace qu'on dise ça de moi, je préfère que l'on dise que je suis impertinente. Car je l'ouvre souvent, mais sans crier! Avec répartie et arguments solides. Et je n'hésite JAMAIS à l'ouvrir. Ce qui fait que j'ai quand même des avantages > autorité naturel, les gens m'écoutent, ils me font confiance, même si l'inconvénient et que d'avoir une grande gueule fait que les gens nous voient comme des gens très forts, incapables de s'écrouler. Du coup quand on s'écroule, on se retrouve un peu seul!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est vrai que j'ai la voix qui porte bien donc bon, tout de suite ça fait plus agressif, avec un bon accent du 9.3, ça fait pas dans la dentelle...Tu as tout à fait raison sur le fait que les gens nous prennent pour des personnes solides alors que finalement on ne l'est pas forcément plus qu'eux...

      Supprimer