jeudi 27 février 2014

Comment les régimes m'ont bousillée...

Oui, je l'affirme haut et fort, les régimes c'est de la merde...de la bonne grosse merde...et je parle en connaissance de cause (attention je ne parle pas ici des régimes pour raison de santé)...

J'ai aujourd'hui 37 ans (ça passe vite dis donc), j'ai fait mon 1er régime à 14 ans, et j'ai ensuite passé la quasi totalité des années suivantes au "régime"...ça fait en gros 23 ans à me prendre le chou sur ce que je dois manger ou pas...23 ANS!!! Putain, de l'écrire ça me fout un choc...

Les régimes je les ai tous fait, hyperprotéiné, hypocalorique, Weight Watchers...j'ai lu des bouquins tels que "Mincir sans régime" et autres conneries...j'ai vu des diététiciens, des nutritionnistes, encore et encore (qui souvent te prescrivent des régimes aberrants...)...

Bref, j'ai tout tester, TOUT, pour obtenir le saint grall, à savoir un corps de Déesse (genre Heidi Klum après ses 4 grossesses...Bitch)...

Autant vous dire que j'ai lamentablement échoué, aujourd'hui je n'ai pas un corps de déesse, mais j'ai surtout bousillé celui que j'avais autrefois (qui n'était somme toute pas merveilleux, mais bien moins massacré).

Pourquoi ce 1er régime à 14 ans???

Je n'ai jamais été mince, ni fine, j'ai toujours été "potelée", en atteste les photos que j'ai pu voir de moi dès enfant. Ca ne m'a jamais vraiment posé souci ces quelques kgs en trop, je devais être un peu insouciante et innocente, mais mon corps ne m'a pas intéressé avant ces fameux 14 ans (quoique je me rappelle de certains complexes les jours de piscine avec mes camarades de classe, une torture)...

A 14 ans j'ai commencé à remarquer que les mecs regardaient davantage mes copines bien foutues, que moi j'étais juste la "bonne copine", la rigolote...à 14 ans j'ai commencé à comprendre la galère que c'était de s'habiller lorsque l'on n'avait pas la taille mannequin...et là je vous parle de 5 kgs en trop grand max...5 putain de petits kgs qui ont fait basculer ma vie dans une enfer sans nom...

Donc je décide de me mettre au régime pour ressembler à mes jolies copines...et là je tombe sur un régime dans le magasine "Femme Actuelle" qui trainait chez ma grand-mère, c'était un peu avant l'été, et bien sûr le fameux "Perdre vos kgs superflus pour rentrer votre cul dans ce bikini de Barbie". Et voilà, le début de l'enfer a commencé...

Petite parenthèse rapide sur d'où me viennent ces kgs (enfin selon moi)...j'ai toujours été gourmande, c'est un fait, j'avais une grand-mère maternelle d'origine Algérienne, et donc autant vous dire que l'on mangeait bien quand on allait chez elle, surtout que bien manger pour elle c'était la santé, et une grand-mère paternelle adorable qui ne savait pas dire non, qui voulait toujours le meilleur pour ses petits enfants, qui m'a quasi élevée, et qui cuisinait bien et riche (en plus d'avoir toujours à dispo dans ses placards tout un tas de gâteaux, chocolats, et autres sucreries)...tout ceci a donc contribué à mon enveloppement corporel graisseux...

Il faut savoir aussi que ma mère est une obsédée des kgs, pour elle on ne peut pas être beau si on est gros (elle accepte encore les rondeurs), et je ne vous parle même pas de mon père qui exècre les personnes en surpoids...imaginez-moi, la petite potelée, ainsi entourée, avec de surcroit un frère mince qui pouvait s'enfiler 10 raiders (ouais, j'ai 37 ans je te rappelle) au goûter sans prendre 1 gramme...

Bon, je t'ai posé le tableau rapidos, mais tu vois l'idée...

Donc le fait d'être dans une famille qui me regardait de traviole parce que j'étais rondouillette, et mes copines qui se faisaient les mecs que j'aurais bien voulu me faire...BAM....1er REGIME...le début de la fin...

C'était bien sûr un régime totalement déséquilibré, j'ai fini par ne quasi plus m'alimenter (je suis partie de 62 kgs pour 1m68 pour arriver à un petit 50 kgs quelques semaines plus tard)...

Je suis tombée malade, il fallait absolument que je me réalimente normalement, l'anorexie n'était pas loin...

Et finalement j'ai recommencé à manger...un peu au début car si je mangeais trop je ne gardais rien, mon corps n'avait plus l'habitude, puis de plus en plus, et j'ai fini par sombrer dans l'Hyperphagie (ce sera l'objet d'un autre article)...

Dès lors j'ai alterné les périodes de régimes et les périodes de gavage...une horreur...toujours au "régime" dans ma tête, sans forcément y arriver...et tout ceci m'a mené à l'obésité...et oui...à 17 ans j'étais considérée comme OBESE...ça fait mal...surtout quand on se rappelle qu'au départ je n'étais pas si grosse que ça et avait tout au plus quelques kgs à éliminer (avec le recul je me dis que j'aurai mieux fait de les laisser là où ils étaient, ça m'aurait épargné pas mal de souffrance)...

Ma mère a fini par m'emmener dans une clinique spécialisée où je suis passée à 2 doigts de l'hospitalisation...c'est fou quand j'y repense...puis finalement j'ai suivi un programme avec une diététicienne et j'ai réussi à perdre 20 kgs par je ne sais quel miracle...

Le bilan de tout ça est déprimant, anéantissant...

Aujourd'hui, après des années de yoyo, j'ai un poids dit "de forme" qui n'a cessé d'augmenter (un peu plus à chaque régime), une peau très abîmée (surtout au niveau des cuisses), j'ai de la cellulite, des vergetures (sur les cuisses, les fesses et la poitrine), j'ai 15 kgs en trop (je fais un bon 42), mon métabolisme est bousillé (je prends très facilement et perds très difficilement), et surtout j'ai subi l'Hyperphagie pendant pas loin de 10 ans (et je peux me considérer heureuse d'en être sortie).

Aujourd'hui j'ai décidé d'arrêter de vouloir maigrir à tout prix, et je travaille davantage sur le fait de m'accepter comme je suis, de porter des vêtements qui me mettent en valeur et cachent mes défauts, je fais bien sûr attention à ce que je mange, je n'ai plus le choix, mais j'essaye d'être davantage dans l'équilibre alimentaire que dans la privation (que je ne supporte plus).

Aujourd'hui j'ai et j'aurai toujours un problème avec la bouffe, il y a pour moi 2 catégories d'aliments : les bons et les mauvais, et chaque fois que je mange un truc dans ma tête il y a une petite (pute) de voix qui me dit si ce que je mange est bon ou pas pour moi.

Pourquoi cet article????

- Parce qu'on va bientôt voir fleurir tout un tas de régimes à la con dans vos magasines préférés (moi je n'en lis plus depuis longtemps)...
- Parce qu'on n'est pas tous égaux face à cette fucking mère nature et qu'il serait plus important et intéressant d'apprendre à faire avec nos différence que de vouloir à tout prix ressembler à un modèle dicté par on ne sait pas bien qui...
- Parce que c'est votre santé, et même votre vie, qui sont en jeu...
- Parce que ça n'en vaut pas la peine...

Je me suis beaucoup livrée dans ce billet, ce n'est pas à mon habitude, pas jusqu'à présent sur mon blog toujours, mais c'est assez salvateur (une petite auto thérapie), et si je pouvais faire prendre conscience, ne serait-ce qu'à l'une de vous, du ridicule de tout ça, et bien je me dirai que tout n'est donc pas perdu...

Prenez bien soin de vous et aimez-vous...


12 commentaires:

  1. Hello,

    Je voudrais t'apporter mon témoignage, dans l'espoir qu'il puisse t'aider. Désolée par avance pour le pavé mais c'est un sujet qui me tiens à coeur!

    Tout d'abord, tu n'es pas seule. Malheureusement, nous sommes beaucoup de notre génération à avoir subit les conneries de régimes sans fin, avec des mères qui ont elles-mêmes été au régime toute leur vie. Certaines d'entre nous ont été un peu boulottes à l'adolescence et nos parents, morts de trouille à cause de ces 5 kilos en trop, nous ont mis au régime ou nous ont fait comprendre qu'on serait tellement mieux si on était "dans la norme". Tout ça à 13, 14, 15 ans, ça laisse forcément des traces ...

    Aujourd'hui, dieu merci, certains médecins et psy commencent à avoir une approche différente des troubles alimentaires. On commence tout juste à évoquer le fait qu'un surpoids/obésité n'est pas la conséquence d'un manque d'éducation nutritionnelle mais d'un véritable trouble d'ordre psychologique. Plutôt que de soigner ce qui ne va vraiment pas au fond, on préfère faire des régimes, soigner les symptomes, et laisser la responsabilité de sa propre alimentation à d'autres (WW, Dukan, Chrononutrition, Atkins...), car c'est aussi un moyen de plus de déconnecter avec ce corps qu'on n'aime pas.

    Si je puis me permettre, voici d'excellentes lectures qui t'aideront dans ton cheminement, que tu as déjà bien entammé puisque tu as dit stop aux régimes (bravo pour ça) :

    - Gerard Apledorfer : Manger en paix! (et tous ses ouvrages)
    - Zermati (après avoir lu Apledorfer à mon avis)
    - Geneen Roth si tu lis l'anglais
    - le site du gros http://gros.org/ et notamment la conférence très abordable qu'ils ont tenu en novembre http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=eAjaI99ywD8
    sur le site du gros, une liste de praticiens de santé suivant la méthode Zermati/Apledorfer

    La route est très longue, je vois ça comme un travail de reconstruction. Je l'ai entamé il y a plus d'un an pour ma part, avec des moments douleureux, des périodes de doute et des périodes où j'avais la sensation de faire des pas de géant.

    En tout cas, si tu souhaites en parler, n'hésite pas !

    Cecy

    RépondreSupprimer
  2. Un énorme merci pour ce précieux témoignage qui vient parfaitement compléter mon article...tu as tout à fait raison sur le fait que l'on s'attaque à la forme au lieu de s'occuper du fond, mais les choses changent...heureusement...

    Merci pour tes conseils de lecture...

    J'en suis au tout début du chemin dans l'acceptation de ce corps qui est et restera le mien...pas facile d'avoir une image en tête différente de celle qui se reflète dans le miroir au quotidien...la route s'annonce longue et douloureuse, mais ça ne peut pas être pire que ces années de régime et d'hyperphagie...

    Encore mille mercis...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai fait un seul vrai régime ... Contente du résultat et stabilisée durant plus de 7 ans ...
    Et puis la vie a deux a changé la donne, la gourmandise a deux c'est dur car la tentation est souvent la, surtout si Chéri grossit pas.
    Et puis l'arret du sport ...
    Tout ça pour dire que depuis que je suis sur Paris j'ai pris 7 kg. C'est pas désastreux loin de la, mais maintenant place a la stabilisation ... Ou perte légère si je refais un peu de sport. Mais pas de régime ça ne me convient pas et je ne veux pas du fameux yo yo ;-)
    Courage
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un régime quand il est bien fait, ce qui a été je pense ton cas, peut-être une bonne chose, mais le problème ce sont les régimes que l'on s'inflige et qui n'ont aucun sens et nous détraquent et nous enferment dans la spirale du yoyo...il devrait y avoir plus de prévention sur les risques des régimes déséquilibrées car les conséquences sont désastreuses, mais apparemment ça n'inquiète pas les organismes de santé public, c'est quelque chose de prit à la légère alors que les conséquences sont parfois dramatiques...

      En tout cas de ce que j'ai vu de toi sur les photos tu es magnifique ;-)

      Supprimer
  4. Je suis entièrement d'accores avec toi et je dis non au régime aussi !!
    Bisous :)
    http://lironsdelle.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va monter une ligue...lol...en même temps tu n'as pas besoin de faire de régime, tu es très belle ;-)

      Supprimer
  5. Nan mais tu sais qu'on a la même mother ???? Tu sais quoi? La mienne, quand j'ai eu 18 ans et qu'j'suis partie en études, elle me mettait des biscuits taille fine dans ma valise pour me faire passer le message... Et l'idée d'un vélo d'appart pour mon anniv à mes 20ans??!? Une obsédée de la minceur... qui est d'ailleurs toute mince. RRRRRRRRRRR Bah pas moi. Et m'en fous d'ailleurs. Et toi aussi t'as bien raison, c'est de la m*** tous ces régimes bidons. T'en reprends tout autant derrière sinon plus, ça te détruit. FUCK les régimes et les bikinis trop petits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca va t'es toute menue...moi pas vraiment, mais bon, de toute façon c'est comme ça...
      J'espère vraiment que je casserai moins les boulettes à ma fille que ma mère me les a cassées, me les casse, et me les cassera sans doute...J'ai quand même ce truc de surveiller son poids, enfin elle est fine donc ça va, mais si un jour elle devait avoir des soucis avec son poids ou la bouffe j'essaierai de faire ça bien...
      Dans l'absolu j'aimerai qu'elle soit bien dans sa peau et qu'elle s'accepte comme elle est...pour le moment elle est petite, c'est facile...
      J'ai même pas un maillot digne de ce nom, j'ai un haut et un bas dépareillé...j'ai l'air d'une quiche à la plage, mais bon, de toute façon je fais pas un défilé...

      Les mères ont quand même le chic de nous filer tout un tas de névroses de merde...

      Supprimer
  6. je confirme, les régimes c'est de la m... J'ai jamais fait attention jusqu'à la cinquantaine, chance ? pas vraiment déreglement de la thyroide, donc boulimie sur 3 jours puis impossible de manger quoique ce soit pendant 3 jours. Et puis j'ai commencé à grossir (heureuse j'avais enfin des formes !) et là j'ai voulu maintenir un poids correct, résultat plus je fais attention et plus je grossis. Donc là j'évite juste les sucreries ! Advienne que pourra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil de mon côté, dès que j'essaye de faire attention je gonfle...en ce qui me concerne la bouffe et mon poids ce sera toujours un problème...y'a juste des jours ou j'y pense un peu moins que d'autres, mais ça ne me quitte jamais...c'est fou quand on y pense...

      Supprimer
  7. Salut, j'ai visité ton blog suite au commentaire que tu as laissé sur mon blog. Je me retrouve dans beaucoup de choses. En plus on fait la même taille 1m68. J'ai fais tout un tas de régime et ça marche mais ce qui ne marche pas c'est leur pseudo-stabilisation ??? Genre on peut réintégrer les aliments ?! La blague !
    Comme toi j'ai eu pas mal de dégâts sur ma peau, mais aujourd'hui ce n'est qu'un lointain souvenir.
    Pour les vergetures, j'ai trouvé la solution miracle : la Bio-Oil, cette huile a bien atténuée mes vergetures vieilles de 10 ans. J'en ai toujours mais elles sont plus fines, plus de la couleur de ma peau.
    Pour la cellulite, j'ai beaucoup les produits Dr Pierre Ricaud et le sport, tu verras la piscine c'est miraculeux combiné aux crèmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je me remette à la piscine oui...

      Supprimer