mercredi 4 septembre 2013

"Thigh-gap", cette nouvelle dictature modesque !!!

Vous l'aurez compris, là je vais pousser un énorme coup de gueule contre cette nouvelle lubie qu'est le "Thigh-Gap". 

Le "thigh-gap", pour celles qui ne savent pas de quoi je parle (mais là je doute que vous soyez nombreuses) c'est l'écart entre les cuisses; et bien sûr plus cet écart est grand plus t'es trop top fashion!!! (je dirai plutôt trop top coconne, à moins bien sûr que ce soit naturelle chez toi, mais malheureusement c'est rarement le cas!!!).

Je suis atterrée que l'on relaye dans tous les tabloïds ce phénomène par le biais de toutes les Kate, Keira, Gaga et j'en passe que l'on prend comme modèle en nous assenant que leurs plastiques sont parfaites!!!!

Encore un phénomène de mode grotesque qui va juste engendrer des régimes ahurissants mettant la vie de ces adoratrices en danger.

Pourquoi je m'insurge à ce point?! Je vais vous faire un bref retour en arrière de mon adolescence...

Ado rondouillette, dans une famille qui ne supporte pas les gros, j'ai attaqué mon 1er régime à 14 ans afin de perdre les quelques kilos superflus qui m'empoisonnaient et m'empêchaient (déjà!) de suivre la mode...je vous passe les détails...j'enchaîne les régimes grotesques et déséquilibrés des magazines, et ce jusqu'à arrêter de m'alimenter complètement (ou très peu) pendant plusieurs semaines, ayant pour conséquences des malaises quotidiens, des carences et j'en passe, et surtout, tous ces foutus régimes (que je regrette aujourd'hui d'avoir suivi) m'ont conduit à l'hyperphagie (si vous ne savez pas de quoi je parle, RDV ici, c'est assez explicite).
Résultat : je suis devenue obèse, mal dans ma peau, incapable de contrôler mes crises de bouffe gargantuesques, gros conflits avec mes parents qui ne supportaient pas mon apparence, je ne me supportais pas non plus...bref, la vie rêvée d'une ado!!! 

Bonne nouvelle : j'ai réussi à m'en sortir et j'arrive à peu près à maintenir un poids raisonnable (mais je reste ronde bien sûr!!!).
Mauvaise nouvelle : j'ai détraqué mon corps et mon métabolisme à vie (je vous passe les détails mais tout ceci est très lourd de conséquences).

Quand va-t-on enfin arrêter cette apologie de la maigreur à tout va?
Quand les femmes vont-elles arrêter de vouloir rentrer dans un moule qui n'est pas le leur (au mépris de leur santé!!!)?
Quand les femmes vont-elles se révolter et arrêter d'être des moutons en prenant comme exemple des femmes qui n'existent parfois même pas (merci aux usages abusifs de photoshop!!!)?

Je suis autant en colère contre les magazines, médias, publicités et autres relayeurs de ces abominations, que contre les femmes qui veulent se conformer à un modèle unique dictatorial.

Quand la diversité des corps, des formes, des physiques, des couleurs va-t-elle prendre le pas sur ce modèle unique de la femme dite "parfaite"?

Ne soyons pas des moutons, aimons-nous et acceptons-nous telles que nous sommes, arrêtons de vouloir ressembler à autre chose qu'à nous-même, mettons nos atouts en valeur et en avant, ne soyons pas conformistes...!!!

FUCK toutes ces modes aussi ridicules que dangereuses!!!







2 commentaires:

  1. Je pense que j'ai la chance de faire partie d'une génération qui a grandi quand ce genre de coup de gueule ont commencé à se faire entendre, du coup malgré quelques écarts plus jeunes parce que je voulais être plus mince, je n'ai jamais été jusqu'aux extrêmes et ça n'a jamais été une obsession. Aujourd'hui, j'aimerais bien perdre un peu de cuisses, de fesses... mais je me sens bien dans mon corps, alors ça viendra quand ça viendra :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se sentir bien dans son corps doit être tellement bon et libérateur, c'est génial de s'accepter...j'ai encore du chemin à parcourir pour ça, mais je progresse lentement mais sûrement...aujourd'hui je reste relativement très complexée, mais je m'accepte davantage, et surtout j'ai arrêté tous les régimes à la cons qui ne m'ont jamais rendu service...

      Supprimer