mercredi 12 juin 2013

J’ai testé l’autobronzant naturel Sun sensitiv de LAVERA



Ayant besoin de prendre des couleurs rapidement pour cause de mariage (afin d’éviter de ressembler à Casper dans ma robe corail), et le soleil ne se montrant qu’avec parcimonie, et rarement au bon moment, j’ai décidé d’essayer l’autobronzant, une grande 1ère pour moi.

Comme je l’avais expliqué dans ce billet, j’ai choisi cette marque car mes cosmétiques sont exclusivement bio, et que ce produit récolte les louanges de toutes celles qui l’ont testé.
 
Afin de mettre toutes les chances de mon côté et d’éviter les erreurs de débutants et autres catastrophes  j’ai tapé : « Comment appliquer son autobronzant » sur Google.

Pour appliquer son autobronzant uniformément il faut donc :

  • utiliser des petites quantités de crème
  • bien masser pour bien étaler

  •  prendre son temps
  •  passer très légèrement sur les coudes et les genoux sans insister sur ces zones

  • faire attention à bien éviter les racines des cheveux (surtout pour les blondes sous peine de se retrouver avec des racines orangées), idem pour les sourcils, et faire attention aux yeux
  • Il faut également avoir la main très légère au niveau des cernes, la peau est très fine par ici et un léger passage suffit
Mieux vaut éviter de se tartiner d’autobronzant avant d’aller se coucher sous peine de se réveiller avec notre cher oreiller incrusté sur notre joue pour plusieurs jours. L’idéal étant de se badigeonner  le matin (toujours après la douche) et le super must c’est de faire un gommage juste avant (mais c’est pas un truc que j’ai dans ma salle de bain, donc on peut largement sans passer).

C’est donc après ma douche que je me suis enduite le body de cette crème blanche, à l’odeur légère et délicate (bien qu’un peu spéciale)et à la texture fluide et non collante. C’est vraiment un plaisir à appliquer.

J’ai pu m’habiller de suite après la session tartinage.

Assez parler technique, parlons de ce qui nous intéresse vraiment : le résultat.

Au départ je n’y croyais pas trop, je pensais me retrouver avec un teint orangeâtre, quelque chose de pas très uniforme, pas naturelle,  bref, je ne partais pas très optimiste ni convaincue…

Et bien au final je suis super satisfaite du résultat, le hâle est très naturel. Le lendemain au boulot je n’ai eu que des compliments « tu as bonne mine », « Oh, tu as pris des couleurs, c’est jolie »…personne ne s’est douté un instant que j’avais « triché ».

Pour un résultat optimum l’idéal est de renouveler l’opération tous les 2/3 jours pendant une semaine, puis une fois par semaine par la suite.

Vous l’aurez compris, je suis totalement conquise par cet autobronzant bio. D’autant que son prix est tout à fait raisonnable (une quinzaine d’euros).

Allez mon copain le soleil, tu peux continuer à nous bouder, ça ne m’empêchera pas d’être toute dorée, et na !!!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire